Aperçu Melusi | Agents | Tom Clancy's Rainbow Six Siege | Ubisoft (CA)

RETOUR
Melusi icon

Melusi

ITF

Camp
Défenseur
Rôle
Contrôle des foules, Renseignements, Sécurisation
Protection
Vitesse
Difficulté

CAPACITÉ ET STYLE DE JEU UNIQUES

Le système de défense Banshee peut être déployé sur les surfaces, comme l'Œil diabolique de Maestro, mais ne nécessite pas de contrôle manuel. Dès que l'adversaire est assez proche, il déclenchera son cri et les ralentira. Il peut être détruit, mais vu qu'il est blindé, les Assaillants devront dépenser des outils ou le frapper de près.

Équipement

Arme principale

T-5 SMG

MITRAILLETTE

Super 90

FUSIL À POMPE

Arme secondaire

RG15

PISTOLET

Gadget

Grenade à percussion

Nitro

Capacité unique

BANSHEE SONIC DEFENSE

Biographie
Nom de naissance
Thandiwe Ndlovu
Date de naissance
16 juin (32 ans)
Lieu de naissance
Louwsburg, Afrique du Sud

BIOGRAPHIE

"C'est en essayant de comprendre que nous vaincrons l'ignorance."

Originaire de la petite ville de Louwsburg, près de la réserve d'Ithala, Ndlovu a passé bien des années à explorer cette dernière avec son amie, Elna Gardiner. Avec le temps, leur compréhension et leur dévouement envers les animaux de la réserve n'a fait qu'aller en grandissant. La menace que faisaient peser sur eux les braconniers a renforcé leur détermination, et sans jamais oublier les nombreuses victimes de ces criminels, elles se sont focalisées sur les vies à sauver au lieu de pleurer les disparus.

Ndlovu s'est engagée dans la Force de défense nationale sud-africaine pour élargir sa palette de compétences et financer sa formation de ranger. Son dévouement et sa persévérance lui ont valu d'être intégrée au 1er Bataillon de parachutistes du pays, avant qu'elle ne soit gravement blessée au cours d'une embuscade en République centrafricaine.

Quand Gardiner, devenue entretemps vétérinaire accomplie, lui a demandé de l'aide pour protéger la réserve d'Hluhluwe-Umfolozi, Ndlovu a démissionné de l'armée pour former des femmes de la région à la traque, l'interception et la surveillance. Ensemble, elles forment le cœur de l'Unité anti-braconnage de la Force opérationnelle Inkaba.

RAPPORT PSYCHOLOGIQUE

La spécialiste Thandiwe "Melusi" Ndlovu me paraît être particulièrement compétente pour prendre part aux initiatives de conservation de l'Afrique du Sud : elle est efficace, précise, et a bien conscience que la cupidité est l'un des plus grands défauts de l'humanité. Quand je lui ai demandé si, selon elle, nous pourrions un jour nous en débarrasser, elle m'a souri avant de répondre : "Il n'y a pas de mal à rêver, docteur." []

Elle s'est liée d'amitié avec Elna le jour où elles ont découvert que leurs noms avaient le même sens : "bien-aimée". Leur relation a connu des hauts et des bas, mais elle a survécu grâce à leur amour commun pour les animaux de la réserve et leur propension à explorer des endroits où elles n'auraient jamais dû mettre les pieds. [] La comparaison que fait froidement Ndlovu entre les blessés sur le champ de bataille et les cris des éléphants empoisonnés contraste grandement avec l'immense compassion d'Elna. Le fait que l'une se soit focalisée sur la prévention et l'autre sur le tri me semble plutôt intéressant. En fin de compte, leurs voies différentes ont rendu leur association d'autant plus complémentaire. []

Ndlovu refuse d'évoquer l'embuscade qui a décimé son unité. Les rapports font clairement état d'une situation atroce dont elle a eu beaucoup de chance de réchapper. J'ai tenté d'aborder le sujet sous l'angle de la culpabilité du survivant, sans succès. Elle semble bien plus affectée par les tragédies auxquelles elle a assisté dans la réserve (elle compare notamment les mines antipersonnel aux pièges) et voit cette dernière comme une zone de guerre. [] Son profil indique qu'elle se nourrit de ses pensées négatives pour agir, notamment en entraînant les femmes de son unité anti-braconniers et en gérant le réseau de drones de surveillance qu'elle a mis en place pour superviser leurs opérations.

Elle est en revanche très expansive quand il s'agit de parler de son travail. Ndlovu croit fermement que la communauté doit être éduquée et responsabilisée, et que l'on ne peut pas se contenter d'affronter les braconniers. Elle tire une immense fierté des réussites des femmes qu'elle dirige, et de leur contribution au bien-être des animaux qu'elles protègent. Elle essaie également d'améliorer l'économie locale, mais c'est une préoccupation secondaire par rapport aux "futurs autonomes" qu'elle essaie de mettre en place, persuadée qu'il s'agit là du meilleur moyen de contrer l'attrait de l'argent facile.

-- Dr Harishva "Harry" Pandey, directeur de Rainbow

Visitez les autres chaines Rainbow Six Siege

facebook icontwitter iconyoutube icontwitch icon