Alibi Overview | Agents | Rainbow Six Siege | Ubisoft (CA)

RETOUR
Alibi icon

Alibi

Alibi faction

G.I.S.

Camp
Défenseur
Rôle
intel-denier, intel-gatherer, roam, trap
Protection
Vitesse
Difficulté

CAPACITÉS UNIQUES

Prisma projette des hologrammes identiques à Alibi dans une position neutre. Si vous tirez sur les hologrammes ou les touchez, vous serez marqué et repéré sur la carte pendant quelques secondes. Lorsque Prima est déployé en extérieur, une fausse alerte « Défenseur dehors » apparaît pour les assaillants. Pour surprendre les ennemis, Prima cache l’identité de tous les défenseurs qui s’aventurent dehors. Tous les explosifs, toutes les balles et toutes les attaques au corps-à-corps endommagent Prisma, et passeront à travers l’hologramme. Attention à ne pas rester trop près.

Équipement

Arme principale

Mx4 Storm

MITRAILLETTE

ACS12

FUSIL À POMPE

Arme secondaire

Keratos .357

PISTOLET

Bailiff 410

PISTOLET

Gadget

Grenade à percussion

Bouclier déployable

Capacité unique

PRISME

Biographie
Nom de naissance
Aria De Luca
Date de naissance
15 décembre (37 ans)
Lieu de naissance
Tripoli, Libye

EXPÉRIENCE

“Ne dévoilez jamais les cartes que l'on vous a distribuées.”

Aria "Alibi" de Luca est née à Tripoli, en Libye, et a immigré avec sa famille alors qu'elle n'avait que trois ans. Son père était le patron d'une petite fabrique d'équipement militaire et utilisait ses nombreux contacts en Afrique du Nord pour exporter vers cette région. Aria développa sa compréhension et son expertise des armes à feu italiennes grâce à l'entreprise familiale et à son entraînement au stand de tir. À 18 ans, elle s'inscrivit aux championnats européens organisés par la Fédération européenne de tir. Elle remporta la médaille d'or dans les catégories Cible mobile à 10 mètres et Cible fixe à 10 mètres. Après ce concours, un recruteur des Carabinieri la convainquit de rejoindre les forces de police italiennes.

La précision d'Aria dans le maniement des armes à feu et son professionnalisme la firent rapidement monter en grade, et elle servit au sein du Raggruppamento Operativo Speciale, une unité d'élite créée pour combattre le crime organisé. Elle finit par gagner sa place au sein du prestigieux Gruppo Intervento Speciale (G.I.S.) et, après une opération couronnée de succès en Afghanistan, et malgré le fait qu'elle se retrouva séparée de son unité, elle se distingua pour travailler sous couverture contre le crime organisé. Elle infiltra la famille mafieuse Vinciguerra en tant que trafiquante d'armes et passa quelques années à ses côtés avant de la détruire de l'intérieur. Une fuite relatant des opérations en cours contre les Vinciguerra fut diffusée dans les médias, ce qui força le G.I.S. à accélérer les choses.

Suite à son travail sous couverture et au démantèlement de la famille Vinciguerra, Aria de Luca reçut une invitation à rejoindre l'équipe Rainbow en tant qu'agent compétent.

RAPPORT PSYCHOLOGIQUE

La façade du spécialiste Aria de Luca (alias Alibi) est composée de plusieurs couches. Cela vient indubitablement de ses années d'opérations sous couverture, mais je pense qu'il s'agit en réalité d'un moyen de se protéger qui prend probablement ses racines dans son enfance. […] Elle nourrit une haine profonde envers les familles de criminels (c'est d'ailleurs une évidence… son masque si sophistiqué était sur le point de craquer lorsque l'on a abordé le sujet) et je pense que cela pourrait compromettre sa capacité à agir de manière rationnelle si elle est confrontée au crime organisé. […] Grâce à mes contacts dans le bureau du chef des Carabinieri, j'ai pu accéder aux évaluations psychologiques du spécialiste de Luca après sa demande pour rejoindre le G.I.S. Une étude croisée avec de vieux rapports de police et ses visites familiales à l'hôpital me font penser que son père a été victime de pizzo, une sorte de racket contre protection… à moins que de Luca Senior fût, étrangement, assez malchanceux pour se briser les doigts à répétition, tomber dans les escaliers et se casser le bras… deux fois. Le spécialiste de Luca n'a jamais été blessée elle-même et montre la même constitution solide et la force mentale auxquelles nous nous attendons de la part de tous nos agents. Psychologiquement, toutefois, les blessures sont profondes et je suspecte que les altercations entre son père et le crime organisé ne soient la source de son "Alibi". […] Le nom de code "Alibi" est également révélateur, surtout si l'on considère les circonstances qui ont écourté son opération sous couverture contre la famille criminelle Vinciguerra. Sur le papier, le spécialiste de Luca est une héroïne du G.I.S., décorée de la médaille de l'Ordre civil du Mérite pour récompenser ses efforts, mais, si l'on creuse un peu, certains de ses détracteurs pensent qu'elle est la source de la fuite qui a presque saboté l'enquête du G.I.S. […] Le spécialiste de Luca, infiltrée en tant que trafiquante d'arme au sein de la famille criminelle Vinciguerra, jouissait d'une fulgurante ascension lorsqu'elle obtint l'accès à un complexe situé en périphérie de Gênes. Ce complexe était essentiel pour les activités de trafic d'êtres humains de la famille Vinciguerra. Étant elle-même une migrante naturalisée, il semblerait que, lorsque le spécialiste de Luca vit les dizaines de réfugiés attendant d'être vendus pour l'esclavage ou la prostitution pour accroître les bénéfices de la famille Vinciguerra, ses défenses si bien construites en furent ébranlées, ce qui la poussa à agir. […] Je sais de source sûre qu'elle tenta de convaincre ses supérieurs de donner l'assaut sur le complexe de Gênes et que ces derniers refusèrent, car ils récoltaient encore des renseignements. Je sais que le journaliste qui a cité un informateur confidentiel lors de son exposé sur le complexe de Gênes a reçu ses informations dans les jours qui suivirent l'entretien du spécialiste de Luca avec ses supérieurs.[…] Je tiens à le préciser… si le spécialiste de Luca a bel et bien fait fuiter ces informations pour forcer le G.I.S. à agir et à sauver ces vies à Gênes, cela me rassure quelque peu, car cela prouve qu'il existe des limites que le spécialiste de Luca ne franchira pas, et cela peut se révéler capital. Je suspecte le sous-secrétaire général Barston d'avoir tiré des ficelles pour que le dossier du spécialiste de Luca arrive sur mon bureau, et je sais qu'il ne soutient pas le programme Rainbow. Quoi qu'il espère obtenir avec cette manœuvre (et nous avons tous deux nos suspicions), je peux affirmer, sans grande certitude toutefois, que le spécialiste de Luca n'a pas connaissance de cet agenda politique. Elle a cependant un rôle à jouer dans le plan du sous-secrétaire général Barston. […] Si nous la voulons à nos côtés, alors l'inclusion du spécialiste (Maestro) Martello à l'équipe Rainbow nous permettra de profiter à la fois de ses compétences, mais aussi de sa capacité à outrepasser les défenses du spécialiste de Luca. Ils ont beaucoup travaillé ensemble lors des opérations contre la famille Vinciguerra. Elle fournissait les informations et son unité agissait. Je suspecte leur relation d'être plus intime que cela, mais il semble y avoir un certain niveau de volatilité qui mérite plus d'attention. Sont-ils des amis proches ? Membres de la même famille ? Est-ce autre chose ? Le temps nous le dira. Heureusement, le spécialiste de Luca semble bien s'intégrer, esquivant le bizutage que les agents du S.A.S. et des SEALS semblent ravis d'infliger. […]. En conclusion, je pense que le spécialiste de Luca est une excellente recrue pour le programme Rainbow et que ses compétences particulières surprendront les équipes lors des simulations de combat asymétriques.

Dr Harishva Pandey