Tom Clancy's Rainbow Six Siege | Operator CAPITAO | Ubisoft

Retour
CAPITÃO icon

CAPITÃO

CAPITÃO faction

BOPE

Camp
Assaillant
Rôle
area-denial, flank, front-line
Protection
Vitesse
Difficulté

Style de jeu et aptitudes uniques

Les carreaux en verre favorisent des assauts rapides et silencieux qui ne révèlent pas votre position. Leur cartouche se brise à l'impact et libère un gaz qui enflamme l'oxygène environnant.

Équipement

Arme principale

PARA-308

FUSIL D'ASSAUT

M249

FUSIL-MITRAILLEUR

Arme secondaire

PRB92

PISTOLET

Gadget

Claymore

Grenade flash

Capacité unique

ARBALÈTE TACTIQUE

Biographie
Nom de naissance
Vicente Souza
Date de naissance
17 novembre (49 ans)
Lieu de naissance
Rio de Janeiro, Brésil (Nova Iguaçu)

ÉDUCATION

"Si on se concentre toujours sur le négatif, on n'arrive plus à entrevoir le positif."

Souza est le benjamin d'une fratrie de trois enfants. Il a grandi à Nova Iguaçu, dans la banlieue de Rio de Janeiro. C'est le meurtre du plus grand de ses frères par des dealers qui l'a poussé à rejoindre la police militaire, où il a pu s'entraîner au maniement de nombreuses armes tactiques et aux techniques d'infiltration. Au cours d'un raid sur un cartel, il s'est retrouvé pris au piège et a été enlevé. Malgré les sévices et la perte de l'un de ses yeux, sa force de caractère lui a permis de tenir deux mois avant que les secours ne le retrouvent. Après sa convalescence, voyant en lui l'esprit même de leur unité, "la victoire ou la mort", il est recruté par le BOPE (Batalhão de Operações Policiais Especiais), notamment pour son expérience des guérillas urbaines. Il s'est forgé un nom dans l'organisation, c'est un expert dans l'étude comportementale des bandes criminelles et sa croisade contre le trafic de drogue a poussé les cartels à mettre sa tête à prix.

RAPPORT PSYCHOLOGIQUE

Le spécialiste Vicente "Capitão" Souza a toutes les qualités d'un excellent agent : il est déterminé, rigoureux et il possède de bonnes aptitudes analytiques. Sans oublier un grand sens de la famille. Toutes les décisions qu'il prend tendent vers une volonté indéfectible de protéger sa famille et de rendre le monde meilleur.

Souza a été élevé dans une famille soudée et c'est tout naturellement qu'il reproduit ce schéma avec ses trois enfants. Je ne suis pas étonné qu'il n'ait jamais totalement surmonté la douleur de la mort de son grand-frère : il a donné son nom à son aîné, en hommage à sa mémoire, et ils évoquent régulièrement des souvenirs à son sujet. Ce que Souza aime par-dessus tout, c'est avoir sa famille autour de lui, sentir qu'il a créé un havre de paix, un endroit où il peut baisser sa garde, parce qu'il sait que ses proches sont en sécurité. []Il m'a avoué ne pas faire confiance aux amis de ses enfants, tout en admettant qu'il est parfois un peu trop autoritaire. C'est comme s'il voulait faire prendre conscience à ses enfants qu'il est toujours nécessaire de réfléchir avant d'agir, même si je crois que la peur de les perdre sera toujours plus présente chez lui que chez les autres parents, du fait de son passé. []

À l'époque de son enlèvement, il avait été question de l'éloigner des opérations de terrain, et j'ai voulu savoir ce qu'il pensait de tout ça, même si le temps a passé depuis. Ce n'est pas un sujet que j'avais envie d'aborder lors de notre première rencontre, je l'avais précieusement gardé en réserve pour les prochaines entrevues. Ce qui est clair, c'est que cet événement a eu un fort impact sur lui. Souza est un défenseur de la justice, il cherche toujours à protéger les plus faibles. C'est un combat qu'il mène avec acharnement. Il réfléchit sans cesse à la façon dont fonctionnent ces gangs pour trouver une faille à exploiter. La tâche est dantesque, de celles qui sont impossibles à gagner seul. []

Sa détermination et son expérience du terrain en font un élément important, mais il doit comprendre l'importance de maintenir une certaine distance entre son action et sa propre personne. Nous devons nous montrer compréhensifs à son égard, c'est certain, mais il doit à tout prix garder le sens des réalités.

  • Dr Harishva "Harry" Pandey, directeur de Rainbow

CHOISISSEZ VOTRE AGENT