7 May 2020

20 Tps lecture

Pleins feux sur les clans : Red Dot Society [RDS]

Salutations, agents !

Ce mois-ci, nous avons interviewé les membres du clan Red Dot Society, qui ont bien voulu nous présenter ce qu’ils décrivent comme une famille unie composée de membres portés aussi bien sur le fun que l’efficacité. En unissant leurs efforts, ils sont parvenus à créer une atmosphère basée principalement sur l’entraide.

Les RDS ont par ailleurs obtenu le meilleur classement en Expérience de clan dans The Division 2. Leurs membres se targuent d’être sympas et faciles à vivre, ce qui ne les empêche pas de se donner à fond lorsqu’il s’agit d’atteindre les positions les plus élevées possible dans les classements et les speed runs. Après évaluation initiale, chaque nouveau membre peut s’il le souhaite bénéficier d’une assistance afin de mener à bien les activités les plus difficiles et recevoir des conseils relatifs à l’élaboration de builds.

Sans plus attendre, laissez-nous vous présenter certains des membres de la Red Dot Society ainsi que leurs activités préférées à Washington DC et à New York !

RDSLOGO2

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore les Red Dot Society RDS, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre clan ?

JOY

J0YR1D3R8888, nom de code J0YSUS : Appelez-moi J0Y. Je suis le fondateur et leader des Red Dot Society. Je suis joueur/sherpa depuis le jour de la sortie du premier jeu The Division, fan de FPS Tom Clancy et adepte des runs parfaits.

J’aime que les gens autour de moi s’éclatent, me taper des gros délires et surtout, je me prends jamais la tête. Quand je suis pas en train de m’enjailler ou de passer du temps avec ma copine, en général je joue avec mes potes.

Je collectionne les mocassins à glands et dans le jeu, je survis grâce aux coups de main de mes amis.

SURFER JOE

Surferjoe21, nom de code SURFER : Je suis coresponsable des RDS et mes amis au sein du clan m’appellent « Surfer ». Je crois que j’ai rejoint le clan une semaine après avoir commencé à jouer à The Division 1. J’aurais sans doute pu le rejoindre plus tôt, mais mes responsabilités IRL de l’époque m’en ont empêché. Ah et sinon, dans le jeu, je ne manque pas une occasion de sortir ma Lucille.

SNOOCH

Snooch_69, nom de code Snooch : En plus d’être un super sniper, je suis un des responsables des RDS et coordinateur de raids.

Ça fait trois ans que j’ai rejoint les RDS et je joue sniper depuis le début. Je suis fan des licences Tom Clancy, en particulier Rainbow Six Vegas (1 et 2), Ghost Recon Wildlands et The Division.

Je suis aussi expert du mode Survie de The Division 1 et détenteur de la voix de crooner la plus sexy de tout le clan.

FLAW

XA41_FLAW, nom de code FLAW : Je suis moi aussi coresponsable des RDS, j’ai 4 enfants et je suis héros de guerre à temps partiel pour la communauté The Division 2 sur PS4. Actuellement, j’emploie mon temps libre (et mon M4 !) à rendre les rues de DC et New York plus sûres.

Je ne prendrai pas de repos avant que toutes les menaces actuellement présentes sur la côte Est aient été éliminées !

ROBIN

Rocking_Rob1n, nom de code ROBIN : Salut à tous, mon pseudo PlayStation c’est Rocking_Rob1n.

Je suis un des lieutenants des RDS, mais ce grade n’a pas tellement d’importance : au sein de la Red Dot Society, tous les membres sont égaux !

BigCurvy

BigCurvy, nom de code DANCY : Salut, je suis BigCurvy et j’habite en Louisiane. J’adore les jeux vidéo et je joue depuis l’époque des vieux Atari. J’ai aussi l’honneur de faire partie des 5 membres féminins représentant (actuellement) notre petit clan !

CUPID

CupidStunt50, nom de code CUPPY : Bonjour à tous ! J’ai 52 ans, ce qui fait sans doute de moi un joueur d’âge mûr pour certains, mais vu que je ne suis pas encore prêt à raccrocher les armes, je préfère dire « expérimenté » !

J’ai fait la connaissance de J0Y à l’époque de The Division 1 et en jouant avec lui, j’ai eu l’occasion de ressentir toute l’énergie qui l’entoure. D’ailleurs, je crois qu’elle m’a rendu un peu de ma jeunesse… J’ai peut-être 52 ans mais aujourd’hui grâce à lui, j’ai l’impression d’en avoir 51 !

Certaines personnes auront sans doute du mal à le croire, mais je suis quelqu’un d’assez réservé voire timide en temps normal. Ceci dit, donnez-moi une manette et un micro, et je deviens quelqu’un d’autre ! Comme pour beaucoup de monde, les jeux vidéo représentent pour moi un moyen de m’évader et d’échapper temporairement au stress de la vie réelle. Et si en plus ça me donne l’occasion de rencontrer des gens aussi barrés que sympas, c’est tout bénéfice !

JDM

JDM1013, nom de code JD : Je suis le papy du groupe. Quand je gueule pas sur les membres des RDS pour qu’ils marchent pas sur ma pelouse ou pour leur proposer une partie de bingo, en général c’est que je suis dans un raid ou en train de nettoyer les rues de DC !

J'ai 62 ans et j’ai joué aux jeux vidéo toute ma vie. Je joue à The Division depuis la sortie du premier jeu. Vu que la plupart des membres des RDS sont des petits jeunots d’entre 30 et 50 ans, c’est un peu ma responsabilité de calmer leurs ardeurs !

WHYSOSERIOOUZ

WySoSeri0uZ, nom de code ANDY : Salut, je suis WySoSeri0uZ ! Je vis en Suède et je fais partie du clan depuis 2017. J’ai attiré l’attention de Joy en faisant du « stream sniping » sur un YouTubeur avec qui il avait l’habitude de jouer dans la Dark Zone de The Division 1.

J’avais beau mourir à la chaîne, j’arrêtais pas de réessayer et c’est ce qui a plu à Joy. Il s’est dit que j’étais soit cinglé, soit génial. Du coup, il m’a invité à rejoindre le clan, ce que j’ai fait et autant vous dire que je ne l’ai pas regretté !

« Il est trop cool et ses builds sont juste excellents, sérieux ! (vous l’avez ?) » – J0Y

T-WOLV

T-Wolv, nom de code WOLFY : Salut ! Je vis au nord de l’Angleterre et les gens m’appellent l’Imprévisible, le Joker, le Boss, la Tête brûlée ou encore le Jésus de la tactique. Mais ce ne sont que quelques exemples parmi une série de surnoms totalement mérités et que je ne viens pas du tout d’inventer.

HEETHEN

Heethen15, nom de code HEETHEN : « On l’appelle Jack Lemmon. »

Je suis un peu le vieux grincheux du groupe, mais en fait j’ai un cœur gros comme ça ! Je joue à The Division 1 depuis qu’il est sorti. J’ai l’impression de connaître la plupart des membres des RDS depuis des années alors que ça fait à peine 8 mois que j’ai rejoint le clan.

Les Red Dot Society sont une communauté très unie dont les membres se préoccupent sincèrement les uns des autres et je suis très fier d’en faire partie !

EXTERNAL ERROR

ExternalError, nom de code STEWIE : Salut ! Moi, c’est ExternalError et quand je suis pas en train de faire sauter des trucs ou d’enchaîner les headshots dans le jeu, je suis généralement occupé à remplir des feuilles de calcul… Oui je sais, ça fait rêver hein ?

Pouvez-vous nous raconter les débuts des Red Dot Society ?

J0Y : La Red Dot Society a été créée en 1997, quand tout le monde jouait à Quake Team Fortress. À l’époque, on était classés 2e mondiaux et les Red Dot étaient craints quand on apparaissait sur la carte de l’équipe adverse. Notre spécialité c’était le « one-shot kill », l’élimination directe. Et puis avec l’arrivée du 56 kbps, les RDS ont disparu petit à petit…

Avance rapide jusqu’en 2016. J’étais saoulé par la façon dont je vivais ma vie et les premiers cheveux blancs commençaient à faire leur apparition. Il fallait que je me trouve un hobby. Alors le jour où un copain m’a suggéré de me remettre aux jeux vidéo, je me suis dit « pourquoi pas ? » et je suis allé acheter une PS4.

J’ai toujours aimé les jeux Tom Clancy, du coup j’ai directement acheté The Division et Ghost Recon. Avec le temps, on a créé un petit groupe de joueurs expérimentés et qui se prenaient pas la tête. J’aurais jamais cru qu’il y avait autant de personnes de 30-40 ans qui aiment jouer aux jeux vidéo ! Petit à petit, les bons moments qu’on passait ensemble commençaient à créer une atmosphère communautaire que je n’avais pas ressentie depuis l’époque de Quake. C’est là que l’idée de ressusciter les RDS m’est venue.

À l’époque de The Division 1, les RDS ont réussi à faire des trucs super comme des affrontements à 20 chasseurs en mode Survie, on a remporté de très nombreuses batailles de clans et mené à bien d’innombrables escortes parfaites. En fait, on passait plus de temps à aider les autres que nous-mêmes ! On jouait dans une atmosphère cool et détendue, et les autres joueurs savaient qu’ils pouvaient nous demander de l’aide pour les missions et activités les plus difficiles. C’était tellement gratifiant d’entendre les cris de joie d’un agent qui venait d’obtenir les masques Joyeux et Cochon en même temps alors que moi, j’avais pu passer une semaine à camper dans Falcon Lost pour le faire. Soudain, tous ces efforts trouvaient une utilité.

Même si on obtenait de bons résultats dans TD1, Ghost Recon Wildlands (classés dans le top 10 JcJ monde !) et BEAUCOUP d’autres jeux, c’est vraiment une fois que The Division 2 est arrivé avec son système de clans qu’on a été en mesure de libérer tout notre potentiel. – J0Y

Nous avons recruté des vétérans TD1 et de nombreux amis, anciens et nouveaux, et avons décidé de nous consacrer pleinement à The Division 2. Après un nombre conséquent de hauts et de bas, des millions de messages privés et (en ce qui me concerne) un emploi de responsable de projets à temps partiel au sein du clan, nous avons réussi à prouver que la persistance permettait d’accomplir de grandes choses.

Je suis extrêmement fier d’annoncer que nous occupons aujourd’hui la 1re PLACE MONDIALE POUR L’EXP DE CLAN, la 22e pour le nombre de victoires en mode Conflit, la 33e pour le temps de réussite du raid Heures Sombres avec un temps de 11 minutes 07 secondes, que nous avons bon espoir d’améliorer à l’avenir, mais nous accordons actuellement plus d’importance à aider les autres joueurs à le terminer. Plusieurs de nos membres sont dans le top 10 des classements des modes Dark Zones/Conflit, en matière de temps de réussite de mission ainsi que de nombreux autres critères. Nous avons également réussi à terminer Heures Sombres en mode Hardcore, et avons accumulé plus de 7000 réussites de raid entre nous tous.

Je ne pense pas qu’il y ait un autre groupe de personnes aussi expérimentées, marrantes et sans prise de tête qui soit capable de venir à bout aussi facilement des contenus JcJ et JcE du jeu.

Les Red Dot Society sont un clan relativement modeste en termes de taille, pour quelle raison ?

J0Y : J’aime prendre le temps de discuter et de jouer avec les nouvelles recrues de manière à mieux les connaître. Je leur dis toujours de voir la Red Dot Society comme si c’était un bar ou un pub :

« Si vous entrez, vous restez assis dans un coin et que vous regardez le mur, vous risquez de vite vous ennuyer. Si vous entrez, vous demandez un verre et vous participez aux conversations, il y a moyen que vous passiez une super soirée. Par contre si vous entrez, vous gerbez sur le bar, vous dites aux autres clients qu’ils sont nuls et que vous partez sans payer l’addition, y’a peu de chances qu’on vous laisse rentrer une deuxième fois. »

C’est simple, non ? On a les clans Red Dot Striker et Red Dot Sicario, avec environ 100 joueurs actifs et environ 50 autres qui jouent à d’autres jeux (TD1, Breakpoint, Wildlands).

On fait notre possible pour que tous les membres des RDS aient la sensation de faire partie d’une famille, d’un groupe au sein duquel ils ont envie de rester, et je pense que c’est ce qui a contribué à resserrer les liens entre nous. – J0Y

Comment les Red Dot Society sont-ils parvenus à atteindre la première place en matière d’EXP de clan ? Quelles sont les motivations derrière cet exploit ?

Rocking_Rob!n : Si les RDS sont au top au niveau EXP, j’imagine que pas mal de gens diraient que c’est un peu grâce à moi ! J’adore accumuler l’expérience, je dois bien refaire la mission du Musée de l’Air et de l’espace une centaine de fois par jour, littéralement ! J’en rêve même la nuit !

Ceci dit, il s’agit bien entendu d’un effort de clan DANS SON ENSEMBLE. Tous les membres s’y sont mis, et on a tous contribué à faire monter l’EXP jusqu’à atteindre la première place. Tout le monde était hyper motivé et faisait son possible pour accumuler le plus d’expérience jour après jour. Même nos membres JcJ les plus hardcore, ceux qui préféreraient regarder de la peinture sécher plutôt que de faire du JcE, s’étaient mis à l’œuvre ! On n’y croyait pas !

La principale motivation c’était simplement notre passion pour The Division 2, la certitude d’appartenir au meilleur clan qui soit (les Red Dot Society !) et être conscients qu’on avait le potentiel pour y arriver. Un peu d’huile de coude, beaucoup de coopération et hop, à nous la première place !

RobinCXP

Les Red Dot Society comptent dans leurs rangs un speed runner du raid âgé de 62 ans, pouvez-vous nous en dire davantage sur son parcours au sein du clan, et sur les raisons pour lesquelles il accorde tant d’importance à réaliser des speed runs spécifiquement sur le raid ?

JD : J’étais à la recherche d’un clan et quand j’ai trouvé les RDS, je me suis tout de suite senti chez moi. Pour moi, le fait d’être plus âgé ne constitue absolument pas un obstacle à l’heure de surmonter les différents challenges du jeu. Les autres membres du clan peuvent me traiter de croulant tant qu’ils veulent, il n’y a rien que j’apprécie plus que de montrer à Buddy et Lucy qui est le patron !

Faire partie de l’équipe spécialisée dans le speedrun du raid me permet de rester au top, et je prends beaucoup de plaisir à travailler en équipe pour continuer à m’améliorer et à grimper dans les classements. - JD

En quoi votre clan est-il différent des autres ?

Snooch : Je pense que notre clan se démarque dans plusieurs aspects du jeu, que ce soit le mode Conflit, l’EXP ou les raids. On ne force jamais nos membres à jouer à un type d’activité spécifique et on n’a aucun quota imposé sur quoi que ce soit. On est arrivés là où on en est sans le chercher particulièrement, on se contentait de jouer et on ne faisait pas plus attention à l’EXP que ça, ce qui était important pour nous c’était de jouer ensemble et de former des groupes efficaces.

Notre famille n’a pas de frontières, ses membres sont originaires d’un peu partout : Suède, Malte, Royaume-Uni, Canada, États-Unis… On est là les uns pour les autres et on se soutient en toutes circonstances, et on se dispute très rarement. On utilise YouTube, Facebook et Discord pour rester en contact et communiquer.

Si on est différents, c’est parce qu’on ne se fixe pas d’objectifs spécifiques, mais surtout parce qu’on donne toujours la priorité à ce qui se passe dans la vie réelle de nos membres et qu’on prône par-dessus tout une attitude anti-toxicité.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre clan ? Quels sont vos objectifs et aspirations ?

Andy : Principalement, continuer à s’amuser avec des gens qui partagent notre passion pour The Division 2. On a accompli de grandes choses en relativement peu de temps et je partage les mêmes objectifs pour le clan que celui qui l’a fondé, Joy.

Créer une atmosphère détendue, comme si le clan était une deuxième famille, un endroit où se retrouver, passer du temps ensemble, se charrier et jouer ensemble. Et naturellement, faire en sorte que ça reste comme ça à mesure que le clan grandit !

En tant que clan, qu’est-ce que vous attendez le plus de Warlords of New York ?

Surfer : Je pense qu’au niveau du clan, ce dont on a le plus hâte c’est d’explorer la nouvelle carte, de retourner à New York (ça représente quelque chose de spécial pour moi et les autres membres du clan originaires de New York), l’occasion de finalement pouvoir affronter Keener et toutes les nouvelles possibilités de builds grâce aux nouvelles armes et articles d’équipement.

On est tous très impatients de découvrir ce que nous réserve cette extension par rapport à l’avenir de la Division. Et puis franchement, depuis combien de temps on attend de pouvoir dessouder Keener ?!

Y’a-t-il des moments forts vécus par le clan dans The Division 2 que vous aimeriez partager avec la communauté ?

BigCurvy :

Pour moi, les meilleurs moments du clan, c’est nos accomplissements individuels et en tant que groupe. Ça peut être CupidStunt50 et moi qui obtenons le meilleur temps de speedrun sur plusieurs missions, aider des joueurs ne faisant pas partie des RDS à terminer le raid, ou encore quand la communauté a réussi à terminer le raid en mode Hardcore. J’ai l’impression qu’on essaie toujours de s’améliorer dans le jeu et même quand il y a de gros fails, l’important reste de s’éclater !

SpeedRunClanMoment

Un des moments dont je suis le plus fière et qui a eu lieu récemment, c’est bien sûr quand le clan a atteint la première place mondiale pour l’EXP de clan. Ce n’est pas quelque chose qu’on avait prévu au départ, c’est arrivé relativement naturellement. On s’y est tous mis, on a tous bossé pour accomplir un objectif commun et on a réussi !

Number1ClanMoment

Et puis… je sais que des yeux vont se lever au ciel en entendant ça, mais le moment duquel je suis le plus fière, c’est… tous les jours !

On est une vraie famille et il y a toujours une discussion de groupe ouverte. Quand vous vous connectez au jeu, vous trouverez toujours quelqu’un en train de jouer en Conflit, en DZ, en raids, en mode Hardcore, etc. Je suis vraiment heureuse de faire partie de ce groupe de malades, et j’ai hâte de vivre d’autres moments mémorables avec eux !

Quelles sont vos activités de clan préférées lorsque vous êtes dans le jeu ?

Wolfy : Je joue régulièrement en mode Conflit et dans les Dark Zones avec d’autres membres du clan et c’est le cas depuis TD1. Mais quand j’encaisse pas les récompenses en JcJ, en général je fais du raid. Les mécaniques, le travail d’équipe, savoir que t’es venu à bout du contenu le plus difficile du jeu avec tes potes, c’est tout ce que j’aime.

Stewie : Mon activité de clan favorite, c’est certainement les speedruns du raid parce que ça permet d’essayer divers styles de jeu, d’améliorer les connaissances en matière de builds, mais aussi de développer les stratégies et le travail d’équipe. J’adore essayer des nouveaux builds et j’aime beaucoup suggérer aux autres membres du clan divers types de builds adaptés à leur rôle, ainsi que les aider à récupérer les articles nécessaires à leur élaboration.

Heethen : Moi, c’est le mode Hardcore. C’est l’environnement idéal pour jouer ensemble, réaliser des attaques tactiques coordonnées et créer une super ambiance de groupe. Tous les membres des RDS se donnent à fond pour coopérer, s’entraider et relever les coéquipiers tombés au combat. J’aime aussi énormément le raid et j’essaie régulièrement d’améliorer notre temps de réussite. Quand on échoue, on ne râle pas et on ne tient personne responsable : on est une équipe, et on gagne (ou on perd) en équipe.

Si des joueurs aimeraient vous rejoindre pour partir explorer DC ou New York, où peuvent-ils vous trouver ?

J0Y : Ce ne sont pas les moyens qui manquent :

Y’a-t-il une activité spécifique que vous aimeriez pouvoir faire avec votre clan ?

FLAW : Dans TD1, j’étais un gros fan des modes Résistance et Survie alors si je devais choisir, j’aimerais pouvoir retrouver des expériences similaires dans TD2. Quoiqu’en fait, ce que j’aimerais VRAIMENT, ce serait quelque chose comme Souterrains pour pouvoir y jouer avec le clan !

Mais après tout, qui sait quelles surprises WoNY et les 6 prochains mois nous réservent ?

Y’a-t-il quelque chose que vous aimeriez partager avec la communauté de The Division ?

CUPPY : Je pense qu’un clan, ce n’est pas juste des chiffres, le nombre de membres etc, c’est surtout les gens qui le composent. Les RDS, c’est vraiment une grande famille : si quelqu’un a besoin d’aide, on la lui donne, tout le monde est le bienvenu dans les discussions de groupe, et on passe la plupart du temps à se marrer. Ah, et j’allais oublier de rendre grâce à notre boss Joysus, le saint patron des mocassins ! ;-)

Les RDS ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans les efforts herculéens qu’il consacre au clan, aussi bien sur scène que dans les coulisses.

CLAN INFO

Nous tenons à remercier les fondateurs et les membres du clan Red Dot Society RDS pour avoir pris le temps de partager leur histoire avec nous et l’ensemble de la communauté. N’oubliez pas de consulter leur Discord si vous avez envie de les contacter, voire de les rejoindre et de partir explorer DC et New York ensemble !

Si vous rêvez de partager l’histoire de votre clan avec nous et le reste de la communauté, parlez-nous de son actualité en utilisant le hashtag #DivisionClanSpotlight. Il sera peut-être sélectionné pour apparaître dans le prochain « Pleins feux sur les clans » !

À la prochaine !

/L’équipe communautaire The Division

LinkedIn LogoReddit Logo