28 July 2021

4 Tps lecture min.

24 heures dans la peau des forces de l'ordre de Yara [La Voz de Yara #4]

Article n° 4

__Dans ce reportage exclusif, nos journalistes ont rejoint un convoi militaire pour rencontrer les hommes et les femmes qui mettent leur vie en danger pour nous protéger. La journée était censée être telle qu’à l’accoutumée, mais elle s'est terminée dans la violence ; un accrochage qui a entraîné la mort d'un des soldats. __

__Interview: Guillermo Barbès. Photos: Pedro Coñado. __


A Esperanza, nous montons à bord d'un convoi militaire en direction d'Aguas Lindas. Aujourd’hui, la mission est menée par le capitaine Ramirez, un vétéran sûr de lui qui connaît bien cette route, et par des soldats sous son commandement, qu’il connaît par cœur. Le Capitaine nous annonce que nous l’accompagnerons dans le peloton de tête. C'est une formation standard ; le camion transportant le ravitaillement médical indispensable sera au milieu, suivi par un camion blindé pour sécuriser la rame.

2 FC6 SoMe Week-21 Tank 16-9 WW

Ramirez ordonne le départ du convoi qui s’engage sur les routes en vrombissant.
L'horizon d'Esperanza, couronné par la belle Torre de Leon, s’estompe derrière nous.

Mener un convoi pour la première fois était bien différent de ce que nous nous imaginions. Les voitures klaxonnent tandis que les piétons saluent et encouragent. Puis, le ton change brusquement. Le convoi atteint une étendue marécageuse et le capitaine ordonne à tous de rester en alerte. Cette zone infâme, infestée de crocodiles, est une cachette présumée de la "Libertad".

Deux hommes et une femme surgissent sur le bord de la route. Leurs bras sont chargés de pots de peinture, d'outils électriques, de pièces détachées rouillées - à vue d’œil, ils ressemblent à de pauvres Yarans en quête de ferraille. C’est sans compter sur notre capitaine à l’esprit aguerri. Le convoi s'arrête et Ramirez envoie une nouvelle recrue en éclaireur. Le soldat descend du camion, fusil en main—

Tout à coup, l’enfer se déchaîne. La femme connecte un tuyau à l'un des pots de peinture et libère une terrible boule de feu qui engloutit le pauvre soldat. Le convoi s'ouvre, criblant la femme de balles tandis que ses deux compagnons s'enfuient.

Deux personnes sont mortes : un soldat yaran et un terroriste. Tout s'est déroulé en l’espace de quelques secondes.

1 FC6 SoMe Week-21 Army 16-9 WW

Le deuil n’est pas à l’ordre du jour, nous avons encore une mission à accomplir. Alors que le corps du soldat est chargé à côté des fournitures médicales, le capitaine secoue la tête ; ce n’est pas la première fois qu’il tombe sur ce type d’arme. Les terroristes sont capables de transformer n'importe quoi en un outil de destruction. Il a eu écho de lance-roquettes improvisés, de dispositifs EMP et même d’ engins étranges qui lancent des CD. Quel est le lien entre Yara et le chaos de “Libertad” ?

Les hommes courageux admirent le capitaine Ramirez et le jeune soldat qui s’est sacrifié pour défendre notre liberté.

Alors que nous traversons de petites villes et des fermes tentaculaires, la voix d’El Presidente Castillo passe à la radio. Chaque soldat du convoi se tait. Le Président s'engage, ainsi que sa nation, à faire preuve d’une vigilance éternelle. Il déclare qu'il sera sans pitié envers ceux qui menacent la paix. Ses paroles sont le baume parfait pour les âmes troublées.

D'une certaine manière, ce convoi ressemble beaucoup à notre nation. Si nous restons vigilants et prêts à faire des sacrifices, nous atteindrons notre destination : le paradis.

3 FC6 SoMe Week-21 Forest 16-9 WW

Visiter nos autres réseaux sociaux